EST – ESS finale d’un championnat

A quelques heures d’une rencontre cruciale pour la désignation de l’équipe championne de Tunisie de la saison 2016-2017, la tension ne cesse de monter. L’Espérance Sportive de Tunis et l’Etoile Sportive du Sahel se retrouvent le 18 mai 2017, à 16 heures, au stade olympique de Radès pour une rencontre au sommet entre le premier et le deuxième de ce championnat.

Autant l’admettre tout de suite, ce Classico se jouera dans des conditions particulières. Les récentes violences dans les stades, les comportements exécrables de certains joueurs ou, plus grave, de certains dirigeants auront largement terni une saison médiocre et qui ne restera pas dans les annales.

Réunion au sommet

Une situation qui aura forcé la Fédération tunisienne de football à prendre les devants en convoquant les présidents des deux clubs pour une mise au point. Le président de l’Espérance Sportive de Tunis, Hamdi Meddeb et celui de l’Etoile Sportive du Sahel, Ridha Charfeddine, ont été appelés à prendre leurs responsabilités pour éviter tout débordement. Réunis par le président de la Fédération tunisienne de football, Wadii Al Jari  et en présence de l’arbitre du match, Youssef Srairi, les deux clubs se sont également engagés à respecter les décisions du trio arbitral. Le président de la Ligue nationale du football professionnel, Mohamed El Arbi était également présent lors de cette réunion.

Une finale pour les deux meilleures formations

Pour le côté sportif, l’EST débutera la rencontre avec un léger avantage, puisque les Sang et Or n’auront besoin que d’un match nul devant leur public pour décrocher leur 27ème titre de champion. De son côté, le club de Sousse devra impérativement aller chercher la victoire pour dépasser son rival au classement. Une belle rencontre en perspective qui opposera la meilleure attaque du championnat (ESS) à la meilleure défense (EST).