Edinson Cavani : Élégant, athlétique et accessoirement pentecôtiste évangélique

Contrairement à une grande majorité de footballers, Edinson Cavani roule très peu en voitures de sport et préfère aller diner dans un restaurant au calme plutôt que d’enchainer les boites de nuit. Celui qui prend encore le bus dans son pays natal, n’a jamais été proche des habituelles festivités excentriques des stars du ballon rond.

Né à Salto, petite ville de ce petit pays qu’est l’Uruguay, Edinson commence à taper dans le ballon avec son père, joueur et futur entraineur. Le paternel, d’origine italienne, ne tarde pas à voir les qualités de son rejeton et finit par déménager et rejoindre Montevideo pour donner sa chance au petit Edinson.
L’objectif du jeune uruguayen étant de réussir pour partir jouer en Europe, Edison arrête les études et se donne à fond avant de décrocher finalement son billet pour rejoindre la terre de ces ancêtres : l’Italie. Sa première destination sera Palerme et le club local de l’Unione Sportiva Città di Palermo. En Italie, le jeune Edinson commence par se faire soigner pour des problèmes dentaires. Grace à son appareil et à ses nouvelles facettes dentaires, le jeune attaquant se sent mieux, plus fort et pense avoir régler ses douleurs aux jambes à tel point qu’il marquera plus de 37 buts en 117 matchs avec la formation de Palerme.

La santé retrouvé, Edinson claque but sur but au point de taper dans l’œil de Naples. Adopté par les tifosis du Napoli, Edinson Cavani va véritablement exploser à la pointe de l’attaque et devenir El Matador. Elégant, athlétique et accessoirement pentecôtiste évangélique, celui qui se considère comme un Athlète pour le Christ va affoler les compteurs et taper dans l’œil des plus grandes formations européennes. Les cheveux toujours longs après une tonte traumatisante en étant jeune, l’uruguayen fait preuve de qualités offensives exceptionnelles. Toujours bien placé et avide de grands espaces, il martyrise les défenses de série avec son jeu aérien et ses qualités physiques hors normes.
Meilleur buteur du Championnat d’Italie en 2013 avec 29 buts, El Matador rejoint le PSG et devient la première star du Club sous l’ère qatarie. Celui qui a des envies de nature et de grands airs ne se montre pas dans les soirées parisiennes et préfère aller pêcher ou observer les oiseaux. Edinson ne le cache pas, une foi les crampons raccrochées sa carrière se tournera vers l’agriculture et l’environnement. Ce ne sont pas les cours d’irrigation auquel il assiste régulièrement qui vont le contredire.